Le week-end de voile vu par Manon Godest

Ce week-end aura été très intense, sportivement et émotionnellement. Le samedi fut une journée très mouvementée. Le matin nous sommes allés sur l’eau pendant 2 heures, il y avait beaucoup de vent et pas mal de rizée (rafales de vent). C’est d’ailleurs à cause d’une d’entre elles que le bateau de Soline et Taylor a chaviré. C’était assez impressionnant car, j’étais derrière elles. Je voyais le bateau se pencher de plus en plus, jusqu’au moment où Taylor est tombée à l’eau, ce qui a retourné le bateau totalement. Notre matinée s’est donc arrêtée là car les filles étaient transies de froid.  Nous avions tous vraiment froid. Après avoir été remotivés par Mme Verchot et Philou notre moniteur de voile, nous sommes sortis du gîte avec le moral regonflé, mais notre motivation est retombée quand nous nous sommes rendus compte que le temps était pire que le matin. Une grosse montée de stress est arrivée, pour moi elle se traduisait par mes deux jambes qui se tétanisaient, pour d’autres c’était des crampes ou tout simplement des larmes. En nous voyant tous en détresse sur les bateaux, Philou a décidé de nous faire rentrer plus tôt que prévu. Un court débriefing a été fait, il n’y avait pas grand chose à dire. Certes nous avions navigué pendant 2 heures, mais ces heures ne nous avaient pas été très bénéfiques. Après l’ ambiance tendue que nous avions tous ressentie sur les bateaux, une ambiance conviviale s’est installée à coups de parties de Loup-Garou et de blagues plus ou moins drôles. Nous avons passé la soirée devant The Voice (émission qui apparemment ne plait pas beaucoup à Mme Verchot). Le lendemain matin nous nous sommes tous levés vers 7h30 avec stupéfaction en voyant qu’il n’y avait absolument pas de vent. Après avoir essuyé la tempête de samedi nous n’étions pas très confiants, ni motivés pour retourner sur les bateaux, mais week-end de voile oblige, nous avons fait un effort…

Bilan du Week-end:

Durant ce week-end, j’ai eu beaucoup d’émotions. Quand j’étais sur l’eau, de la colère envers le vent qui ne voulait pas nous aider et par moment de la déception car ce n’était pas ce que j’avais imaginé. Mais j’ai eu aussi beaucoup de joie et d’euphorie. Certes, les moments sur l’eau n’étaient pas les plus plaisants, mais une fois dans le gîte j’ai découvert une super ambiance de groupe. On a beaucoup ri et beaucoup parlé, cela m’a fait connaître d’autres personnes.

Je tire de cette expérience un bilan possitif, j’ai appris que la voile n’était pas forcément un sport tranquille: il y a aussi beaucoup de dépassement de soi. Nous avons appris à se serrer les coudes, à se réconforter et à rire dans les moments difficiles. Si c’était à refaire, je le ferais mais avec plus de vêtements chauds…

Vetements_chauds_Safaris

En tout cas, je me prépare à encourager mes camarades lors des finales académiques qui se dérouleront le 3 avril.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Le week-end de voile vu par Manon Godest

  1. Ping : Association Sportive 2012-2013 | Collège Hervé Faye

Les commentaires sont fermés.