Six millions d’euros de travaux du Département

Pour cette année scolaire, l’instance départementale a augmenté de 33 % ses investissements, notamment pour l’accessibilité et les économies d’énergie.

Plusieurs chantiers importants ont été achevés ou engagés en 2016, concernant essentiellement des travaux de mise en accessibilité et d’économie d’énergie. Des opérations qui s’achèvent en ce moment aux collèges Balzac d’Issoudun (1,480 M€) et des Capucins à Châteauroux (1,05 M€). En revanche, le chantier du collège Jean Rostand, à Tournon-Saint-Martin, n’a commencé qu’en juin. D’un coût total de 1,54 M€, sa durée est estimée à neuf mois. Dans celui de Touvent, à Châteauroux, des aménagements sont réalisés en plusieurs temps, à hauteur de 180 600 €, dont 100 000 € en 2016.

Lors de sa visite de ces établissements, hier matin, Serge Descout, président du Département, a aussi fait un point sur le collège Calmette-et-Guérin d’Écueillé : « L’urgence était de pouvoir y accueillir des élèves en situation de handicap, d’où la création de classes mobiles, désormais installées. Pour la restructuration globale de l’établissement, nous avons fait appel à un cabinet d’experts extérieur en lui demandant de mutualiser un maximum d’éléments avec les structures voisines existantes. Ses conclusions seront connues d’ici octobre. »
Numérique. Pour l’année scolaire qui débute, le Département poursuit son expérimentation sur l’utilisation des tablettes numériques, en deux phases d’appel à projet. En 2015, il a équipé les collèges du Wi-Fi aux standards de l’Éducation Nationale et a doté 5 établissements de tablettes (1). Ainsi, 420 tablettes ont été acquises pour leurs 5e et une solution de gestion globalisée a été mise en œuvre. Ces mêmes élèves conservent leur tablette lors du passage en 4e. En 2016, 400 nouvelles tablettes viendront équiper les nouveaux 5e.
Pour le second appel à projet, le Département soutient 7 nouveaux collèges (2), sur la base de classes mobiles permettant un usage partagé des équipements. Les 7 collèges retenus pour ce projet seront dotés de 13 classes mobiles. Elles comprennent 16 tablettes et une borne Wi-Fi. Des dotations complémentaires seront attribuées aux professeurs de ces établissements. 320 tablettes supplémentaires seront affectées pour ces classes mobiles.
Transports. Loi « NOTRe » oblige, les transports scolaires seront, à compter de septembre 2017, assurés par la Région. Pour cette dernière année scolaire où cette compétence lui revient, le Département consacre, en 2016, 11,04 M€ à ce service. Le coût moyen annuel pour un élève est de 988 €. 245 circuits sont mis en place pour acheminer 9 500 élèves, de la maternelle au lycée.

(1) Rosa Parks, à Châteauroux ; Diderot, à Issoudun ; Saint-Exupéry, à Éguzon ; Hervé Faye, à Saint-Benoît-du-Sault ; Jean Moulin, à Saint-Gaultier.

(2) Rollinat, à Argenton ; Stanislas Limousin, à Ardentes ; George Sand, à La Châtre ; Les Ménigouttes, au Blanc ; Jean Rostand, à Tournon-Saint-Martin ; Ferdinand de Lesseps, à Vatan ; Calmette-et-Guérin, à Écueillé.

Chiffres-clés :

27 collèges publics dans l’Indre pour cette rentrée.
8 700 élèves, dont 8 248 de la 6e à la 3e et 444 en Ulis et SEGPA.
6 M€ de travaux engagés par le Département (4,5 M€ en 2015).
270 000 € de renouvellement des matériels informatiques.
363 000 € d’équipements matériels et logiciels, dans le cadre de l’appel à projets numériques.

Source : lanouvellerepublique.fr 03/09/2016 05:38

Ce contenu a été publié dans Revue de presse. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.